Réflexions littéraires
Comments 4

8 suggestions de lecture sur le véganisme

Véganisme, six suggestions de lecture pour s'intéresser au véganisme, La cuisine de Jean-Philippe, Voir son steak comme un animal mort, Planète végane, Ophélie Véron, Le véganisme, Antispécisme, Aymeric Caron, le fil rouge, lefilrougelit, essais, découvertes, végane, végétarienne, défi 21 jours, Élise Delsauniers,

Les livres font du bien, certes, c’est le slogan du Fil rouge et je suis totalement en accord avec celui-ci. Ils font du bien parce qu’ils nous permettent d’apprendre, de nous renseigner, de découvrir, de nous enrichir et nous heurtent. C’est exactement ce qui m’est arrivé avec les huit livres que j’ai envie de vous présenter aujourd’hui.

Ma quête bien personnelle avec le véganisme remonte à plusieurs mois, voire à des années, et j’ai trouvé beaucoup de réponses à mes questions dans les livres. J’ai choisi huit livres qui, je crois, font une bonne introduction à quiconque souhaite s’y initier et mieux comprendre le véganisme. Ma pile à lire est encore beaucoup plus grande et je me ferai un plaisir de vous partager mes avis sur mes prochaines lectures sur le blogue, car je sais que lorsque je me questionnais dans ma transition, je cherchais des repères et les livres peuvent sincèrement être des phares dans ces moments-là.

Pour comprendre ce qu’est le véganisme

1. Pour une lecture complète et pédagogique sur le véganisme, je conseille Le Véganisme de Valérie Giroux et Renan Larue dans la collection Que sais-je? Ce petit livre vert fluo explique de façon concise qu’il s’agit en fait d’un mouvement social et politique, trop souvent vu comme simplement une façon de s’alimenter. J’ai trouvé ce livre utile, car il faisait le tour de grandes questions qui touchent le véganisme, et ce, de façon concise, précise et informative. Une bonne introduction!

Pour s’introduire à l’éthique animale

2. Voir son steak comme un animal mort de Martin Gilbert est un livre ultra intéressant qui aborde le paradoxe de la viande. C’est une lecture que j’avais faite avant même de devenir végétarienne et il m’a fait prendre conscience du concept de dissonance cognitive, et ce, autant au plan environnemental, éthique que du point de vue de la santé. C’est un essai vraiment fascinant qui, une fois terminé, a changé ma perception morale de beaucoup de sujet. Cette lecture m’a permis d’enlever mes lunettes roses à une époque où je disais depuis déjà plusieurs années vouloir arrêter de manger de la viande. C’est en quelque sorte la lecture qui m’a poussée à m’investir dans ce projet de devenir végane.

3. La deuxième lecture qui aborde le concept d’éthique animale est Antispécisme de Aymeric Caron. Dans cet essai, l’auteur décrit ce qu’est l’antispécisme (un mouvement qui refuse de discriminer en fonction de l’espèce). C’est un essai que j’ai lu avec fascination, curieuse d’en savoir plus sur ce terme. C’est assurément un sujet à analyser et à découvrir quand on décide de vivre sans cruauté.

Pour réaliser les effets sur l’environnement et sur les animaux 

4. Le premier livre que j’ai lu concernant la façon dont les animaux sont traités est Faut-il manger les animaux de l’auteur américain Jonathan Safran Foer. Ce livre m’a semblé plus difficile à lire et heurtant, car il allait véritablement au centre de la cruauté animale, dans les usines. Ce fut néanmoins une lecture que je considère comme nécessaire, et ce, pour prendre conscience de la dureté des conditions des animaux et des effets de l’alimentation carnivore sur l’environnement.

Pour vivre dans un monde bienveillant 

5. Mention aussi à Plaidoyer pour les animaux de Matthieu Ricard qui a été une lecture remplie de compassion et de douceur. L’auteur explique de quelle façon la bienveillance et l’empathie doivent aussi se trouver dans nos rapports avec les animaux. Texte plus personnel et lumineux que les autres, j’ai néanmoins aimé la recherche ainsi que la bienveillance qui ressort des propos de Matthieu Ricard.

Pour devenir végane et manger avec plaisir

6. J’ai un parti pris pour un des huit livres présentés ici : Planète végane est mon coup de cœur. Comme expliqué dans cet article, ce livre est arrivé à un bon moment dans ma vie. J’ai eu réponse à mes questions et j’ai senti la grande compassion et l’ouverture d’Ophélie Véron, auteure de cette vraie bible. Dans ce livre, elle répond à toutes les questions qui concernent le mouvement, et ce, de façon douce et jamais culpabilisante. En terminant ma lecture, je me sentais plus prête à faire ce choix et à vivre en harmonie avec la planète.

 

7. Au moment où j’écris ces lignes, je termine Le défi végane 21 jours. C’est ce défi qui a mené à la création du livre du même nom par Élise Desaulniers, une femme incroyable et très impliquée dans le mouvement végane (d’ailleurs, ses autres livres comme Je mange avec ma tête et Vache à lait sont sur ma pile à lire!). Je conseille fortement ce livre à tous ceux et celles qui ont envie de se lancer le défi, non seulement vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans ce livre (qui propose aussi des menus), mais aussi des pistes d’accompagnement pour la durée du défi. Ce livre est vraiment un guide amical et positif qui donne envie d’opter pour une alimentation végétale et pour le véganisme. Fanie en avait d’ailleurs parlé plus longuement ici.

8. Et de façon plus concrète, si vous désirez devenir végane, je vous propose de découvrir les recettes de La cuisine de Jean-Philippe, un chef cuisinier uniquement végane. Non seulement ses recettes sont excessivement bonnes, mais tellement faciles. Vous aurez très probablement les ingrédients déjà à la maison. J’aime l’humour de Jean-Phillippe et j’ai été plus que surprise de voir à quel point il est une vraie « rock star » dans les groupes Facebook véganes!


Bref, en terminant, je suis reconnaissante d’avoir pu faire ses lectures, car elles m’ont guidée vers un mode de vie plus en harmonie avec mes valeurs profondes et vers une vie sans cruauté. Je continuerai à m’informer et à lire sur le véganisme et plus précisément sur l’éthique animale.

Avez-vous des lectures à me conseiller?


Le fil rouge tient à remercier, pour les services de presse, Dimédia pour Antispéciste de Aymeric Caron et Le véganisme de Valérie Giroux et Renan Larue; ainsi que Hachette pour Planète végane d’Ophélie Véron.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Advertisements

4 Comments

  1. Je suis vraiment gossante et redondante (parce que c’est ce que je conseille sur chaque post vegan ever…), MAIS tu dois absolument lire le livre de Hot for Food maintenant qu’il est publié. Les recettes sont tellement bonne. Je pense que la chaine YT de Lauren Toyota où elle fait des What I Ate in a Day est vraiment pertinente pour quelqu’un qui débute dans la cuisine végane, car elle nous montre comment les règles n’existent pas vraiment dans ce type de cuisine. C’est super créatif et plein de saveurs!
    Finalement, Jean-Philippe aussi a sa chaîne YT et il est juste hilarant. Je recommande. 😉

    Sur ce, you go gurl.

    xxx

    J’aime

  2. Ping : La beauté sans cruauté : un guide accessible pour étendre sa compassion | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s