Bibliothérapie
Laisser un commentaire

Moins de Schtroumpfette, plus de ça!

Si on était... Axelle Lenoir Front froid Le prince et la couturière Jen Wang Akileos bande dessinée jeunesse Le fil rouge livre lecture littérature adolescente

Comme bien d’autres, j’ai été dans ma jeunesse une très grande lectrice de bandes dessinées. À cette époque, j’ai lu compulsivement tous – et je dis bien TOUS – les albums disponibles à ma bibliothèque de quartier. Avec le recul et la maturité qu’apporte inévitablement l’âge adulte, j’ai réalisé, non sans quelque amertume, que presque toutes mes héroïnes de jeunesse préférées, de Laureline à Natacha, en passant par Aria, Calendula ou les espionnes du Brelan de dames, aussi badass soient-elles, étaient avant tout… des pin-up!

C’est maintenant évident : toutes ces vieilles séries, même si elles ne sont pas dépourvues de qualités, manquent cruellement de représentations féminines réalistes et non sexualisées. Par chance, Yoko Tsuno, qui était de loin ma favorite, est là pour sauver la mise de la BD franco-belge des années 70 et 80!

bande dessinée pop art Roy Lichtenstein fille femme comics

« Hopeless » de Roy Lichtenstein (version pirate!)

Heureusement, les mentalités ont beaucoup évolué! Depuis l’avènement d’Harry Potter, l’offre de littérature jeunesse s’est décuplée et la BD n’a pas fait exception. Voici deux albums coup de cœur qui proposent des modèles intéressants, actuels et inclusifs et que j’aurais bien aimé lire pendant cette période de la vie où la quête de modèles et de représentation est si importante.

Si on était…

En tournant les pages de cet album, j’ai pensé : « Enfin une BD pour ados vraiment sur la coche! » Axelle Lenoir a gagné le pari difficile de trouver le ton parfait pour s’adresser aux adolescents : ça sonne vrai, tout en restant dans le politically correct, et c’est éducatif sans être ennuyeux! Cela lui a d’ailleurs valu d’être nommée finaliste du Prix jeunesse des libraires du Québec 2020 et de faire partie de leur top 100 des meilleurs livres de l’année 2019.

La série, qui avait préalablement été publiée dans le magazine jeunesse Curium, met en scène deux amies à l’imagination débordante qui trompent l’ennui en s’inventant des vies plus farfelues les unes que les autres. Marie, à la naïveté attachante et à l’enthousiasme contagieux, et Nathalie, plus sérieuse et toute en attitude, sont des personnages féminins crédibles et loin des clichés. Elles sont très drôles et tellement stylées! J’ai vraiment envie que ces deux filles-là soient mes meilleures amies!

Le concept est amusant et le dessin est super. Que ce soit pour lire sur l’amitié et les premiers amours, pour en apprendre davantage sur les Vikings et les voyages interstellaires, ou pour trouver l’inspiration lors de votre prochain relooking, c’est le choix idéal. Si on était dans une BD, vous voudriez être dans celle-là!

Le prince et la couturière

Cet album au format plus que satisfaisant (il fait 300 pages!) a remporté plusieurs prix dans la catégorie jeunesse, notamment celui du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, en France, et le Prix Eisner, aux États-Unis.

La bande dessinée aux dimensions phénoménales raconte, elle aussi, l’histoire d’une belle amitié : celle d’un prince qui cache un lourd secret et de sa timide couturière. Tous deux en quête d’indépendance, Sébastien et Francès parviendront à s’émanciper grâce à leur relation basée sur l’ouverture et l’acceptation, et grâce à la mystérieuse Lady Crystallia, icône de la mode et coqueluche des bals et des salons.

Jen Wang aborde des sujets sensibles, comme la fluidité de genre et les préjugés, avec douceur et simplicité, et surtout sans lourdeur, d’une façon qui n’est pas du tout moralisatrice. Encore une fois, le ton est juste et le dessin, agréable. C’est un vrai conte de fées des temps très modernes, qui peut convenir à presque tous les âges, pour peu que l’on soit prêt à faire face aux questions des plus jeunes!

Merci à ces deux talentueuses bédéistes qui ont su créer des modèles auxquels la prochaine génération de jeunes bédéphiles aura vraiment envie de s’identifier!

Et vous, qui sont vos héroïnes de bande dessinée préférées?

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s