Littérature québécoise
Comments 3

Soirée illimitée pour vingt et une nouvelles

Titres de transport est le premier livre d’Alice Michaud-Lapointe, c’est aussi vingt et une nouvelles, dont le thème principal est le métro de Montréal. C’est la rencontre de plusieurs personnages, tous plus différents les uns des autres et un petit morceau de leur quotidien. Divisé en stations, l’auteure nous fait découvrir des personnages originaux ainsi que certaines stations de métro méconnues.

Je vous en avais déjà parlé, Alice Michaud-Lapointe est venue faire un tour dans ma classe la session passée, dans le cadre de mon cours de littérature québécoise, pour nous lire un extrait de son premier roman, ainsi que pour discuter avec les étudiants de son processus d’écriture, son inspiration, ses projets futurs, etc. L’auteure voulait s’inspirer d’un lieu banal; une partie de notre quotidien. Quoi de mieux que le métro de Montréal, que des milliers de personnes empruntent chaque jour. Pour ce faire, Alice Michaud-Lapointe a décidé d’explorer les nombreuses stations du populaire transport en commun, allant des stations les plus connues comme Berri-UQAM aux stations randoms comme Assomption. Les vingt et une nouvelles sont vingt et une stations différentes, passant aux histoires drôles, joyeuses, et même dramatiques.

J’ai choisi ce livre suite à cette rencontre, mais je ne l’ai lu que plusieurs semaines après l’avoir acheté, en voyage, par peur d’avoir le mal du pays. Lire sur ma ville m’a beaucoup détendue et amusée. L’écriture de l’auteure est de qualité et permet une insertion dans l’histoire qu’on est en train de lire. J’ai tout aimé de ce livre, le seul point faible est que le livre n’est pas assez long, on en voudrait toujours plus.

Titres de transport, c’est se promener à travers la ville, directement de chez soi, à travers les lignes de l’auteure. On va au cabaret Mado et on y découvre quelque chose qui changera notre perception à tout jamais; on se promène dans le chic quartier d’Outremont, mais on mange dans un resto cheap en first date; on manque le dernier bus, alors on prend le taxi; on aide des touristes, on écrit dans le métro flirt, etc. Tous les personnages du roman, ce sont nous. Il est facile de s’identifier à plusieurs personnages, car même si certaines histoires sont rares au sein du quotidien de Monsieur et Madame tout le monde, la plupart on les a vécues plus d’une fois, et on les revivra encore. Alice Michaud-Lapointe a su distinguer une vérité propre et la rendre moins banale.

Titres de transport est un livre léger, parfait pour l’été à lire au parc, chez soi ou bien entendu dans les transports en commun.

Advertisements
This entry was posted in: Littérature québécoise

par

« Je crois que s’il y a autant d’opinions que de têtes, il y a aussi autant de façons d’aimer qu’il y a de cœurs. » (Anna Karénine, Tolstoï) Je suis une optimiste de la vie, je crois que tout arrive pour une raison et que le meilleur est toujours à venir. Étudiante en écriture de scenario et création littéraire à l’Université de Montréal, les livres ont toujours fait partie de ma vie. Je suis une amoureuse de la nature, lire au sommet d’une montagne est un idéal pour moi, autant que relaxer dans mon bain un bouquin à la main. Mon programme d’étude m’encourage à me surpasser et me fixer des objectifs, comme celui d’écrire un roman avant mes 25 ans. Le cinéma est également une passion pour moi, me réjouissant sans cesse de films de la nouvelle vague française. Mes deux passions sont donc en parfaite symbiose pour une amoureuse de l’art comme moi.

3 Comments

  1. Ping : L’hôtel de la conscience effrénée | Le fil rouge

  2. Ping : Littérature et métro : deux initiatives montréalaises | Le fil rouge

  3. Ping : Bonne fête Montréal! | Le fil rouge

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s