Réflexions littéraires
Laisser un commentaire

4 recueils de nouvelles à lire cet été

Les gens fidèles ne font pas les nouvelles Nadine Bismuth Titre de transport Alice Michaud-Lapointe Nu Stéphane Dompierre Ce que les hommes ne savent pas Le sexe vu par les femmes Lucia Etxebarria Le fil rouge le fil rouge lit bibliothérapie littérature lecture livres les livres qui font du bien

Pendant longtemps, je n’ai pas aimé lire des nouvelles. Je trouvais cela frustrant. Cela finissait toujours trop vite.

Depuis, j’ai appris à les apprécier. C’est agréable de pouvoir lire une histoire jusqu’au bout pendant le peu de temps que j’ai chaque jour pour lire. Une petite nouvelle pendant mon trajet de métro. Une autre petite nouvelle avant de me coucher. Avec un roman, on a souvent envie de commencer le prochain chapitre tout de suite, mais je ne peux plus me permettre de dévorer un gros bouquin en une journée!

Et puis, c’est un genre parfait pour l’été qui commence. Voici donc 4 recueils qui m’ont marquée dans la dernière année!

Les gens fidèles ne font pas les nouvelles de Nadine Bismuth

Les gens fidèles ne font pas les nouvelles Nadine Bismuth Le fil rouge le fil rouge lit bibliothérapie littérature lecture livres les livres qui font du bien

Je déambulais dans Hochelaga lorsque je suis tombée sur une petite librairie de livres usagés en désordre total, coincée entre une boulangerie et un vieux dépanneur. Je suis ressortie avec ce merveilleux recueil de Nadine Bismuth : des petits aperçus de la vraie vie de gens banals. On a l’impression d’être dans leur cuisine, salle à manger ou chambre à coucher et on vit avec eux un instant de leur quotidien de couple, de célibataire en quête d’amour, d’amant, de maîtresse, d’ex… L’auteure arrive parfaitement à sublimer l’ordinaire en captant le petit moment qui sera captivant. On ne dirait pas qu’on lit des nouvelles, mais plutôt des chapitres en parfaite cohésion. Je l’ai dévoré en une soirée en ayant l’impression d’avoir compris quelque chose de plus sur les gens, sans vraiment savoir quoi exactement.

Titre de transport de Alice Michaud-Lapointe

Le fil rouge le fil rouge lit bibliothérapie littérature lecture livres les livres qui font du bien Titre de transport Alice Michaud-Lapointe

J’ai lu Titre de transport à la fin de l’été dernier, au bord de la piscine de mon quartier. C’est le recueil qui m’a redonné envie de lire plus de nouvelles. Je n’étais pas frustrée à la fin de chaque histoire, car la chute était trop parfaite. La fin arrivait au bon moment. Au gré des récits et des stations de métro, on découvre la diversité de Montréal et de ses habitants. En étant née à Montréal, le métro, je connais. J’ai une relation d’amour-haine avec lui. Il m’a tant aidée pendant mon adolescence à m’émanciper de mes parents, mais je le déteste quand il tombe en panne. J’essaie de l’éviter le plus possible en prenant mon vélo la moitié de l’année. Mais je suis bien heureuse de le retrouver quand il fait -40 dehors ou quand il y a une tempête de pluie. Bref, je trouvais vraiment captivant qu’un livre en fasse le personnage principal, car Montréal ne serait pas la même ville sans lui.

Nu – Recueil de nouvelles érotiques sous la direction de Stéphane Dompierre

Le fil rouge le fil rouge lit bibliothérapie littérature lecture livres les livres qui font du bien Nu- Recueil de nouvelles érotiques Stéphane Dompierre

Nu, c’est le recueil que je ne traînerai pas dans le métro. J’avais failli l’acheter en ligne et finalement, j’ai assumé mon geste et le sourire du caissier, et je l’ai acheté au Salon du livre. Ça a été mon coup de cœur de l’hiver. Je n’avais jamais vraiment lu de littérature érotique; aucun livre de ce genre ne m’avait jamais attirée. Mais Nu, c’est le parfait mélange de l’écriture bien sentie, du récit captivant et de l’érotisme excitant. J’ai toujours l’impression que le genre érotique est mal écrit ou très pauvrement. Pour Nu, comme les nouvelles sont écrites par des écrivains renommés et doués, l’histoire est très intéressante et les mots, toujours bien choisis pour imager. De plus, le genre de la nouvelle fait en sorte qu’il n’y a jamais de temps mort. On est dans l’érotisme et on ne s’égare pas dans des parenthèses inutiles. À lire sur un balcon avec un bon verre de rosé (ou à en faire la lecture…)

Ce que les hommes ne savent pas – Le sexe vu par les femmes présenté par Lucia Etxebarria

Le fil rouge le fil rouge lit bibliothérapie littérature lecture livres les livres qui font du bien Ce que les hommes ne savent pas – Le sexe vu par les femmes Lucia Etxebarria

Ce recueil est basé sur le même principe que Nu, c’est-à-dire que ce sont plusieurs écrivaines qui ont écrit les nouvelles érotiques, mais elles ont toutes été choisies par une auteure : Lucia Etxebarria. Par contre, ce ne sont que des femmes qui ont été sélectionnées. De plus, on n’est plus au Québec, mais bien en Espagne. Lucia Etxebarria est une romancière très connue de Madrid. J’avais lu tous ces romans au début de ma vingtaine. J’aimais sa plume vivante et découvrir à travers chacun de ses livres un pays que je connaissais peu : l’Espagne. Elle met toujours en scène des femmes et raconte des histoires d’amour dévastatrices.

Puis, j’ai découvert son recueil cette année. « Tout ce qu’on a pu lire sur la sexualité féminine a été écrit par des hommes, qui nous voient comme des objets et pas comme des sujets. » A-t-elle expliqué en le lançant. Le livre commence d’ailleurs par un texte très intéressant explicitant les faiblesses de la littérature érotique féminine. Les nouvelles illustrent à merveille la complexité et la grande diversité du désir féminin. Que ce soit en Espagne ou au Québec, ça fait du bien d’entendre des voix féminines.

Le décor de l’Espagne et la chaleur qui se dégage de chaque histoire donnent particulièrement envie de lire ce livre en pleine canicule!

Et vous, aimez-vous lire des nouvelles? Prévoyez-vous en lire cet été?

EnregistrerEnregistrer

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s