Réflexions littéraires
Laisser un commentaire

Champagne, volubilité et authenticité : rencontre littéraire avec Amélie Nothomb

J’ai eu la très grande chance, grâce à mon poste de stagiaire à l’Office franco-québécois pour la jeunesse, d’assister à une rencontre littéraire avec Amélie Nothomb animée par Antoine Boussin à l’Alliance française de Paris le 15 novembre dernier. Je connaissais évidemment Amélie Nothomb et avais lu quelques-uns de ses plus grands romans, mais je n’étais pas une fan. Avant la fin de l’heure d’entrevue, je le suis devenue.

15126023_10154483161647559_1159943200_o

Le phénomène Amélie Nothomb en est un d’ampleur : ses livres se vendent comme des petits pains chauds aux éditions Albin Michel depuis presque 25 ans. Le succès est renouvelé chaque année depuis 1992, car tous les ans, Nothomb publie un roman qui se hisse au sommet des ventes. Son public est fidèle et s’élargit constamment, car ses livres sont accessibles pour tous les types de lectorat.

« Je suis passée de légume belge à écrivaine grande consommatrice de champagne en trois mois. Je me suis dit que ce serait les trois plus beaux mois de ma vie et qu’il fallait que j’en profite avant que le rideau ne se tire. En fait, ça ne s’est jamais arrêté. » — Amélie Nothomb

Je m’attendais ce soir-là à rencontrer un personnage excentrique en l’auteure belge et je n’ai pas été déçue : elle attendait gentiment les spectateurs sur la scène du Théâtre de l’Alliance française avec une coupe de champagne à la main et un sourire énigmatique aux lèvres. Dès les premières minutes de l’entretien, les spectateurs ont rapidement compris que l’esprit d’Amélie Nothomb ne pouvait pas être contenu dans le cadre rigide d’une entrevue question-réponse. Pour profiter pleinement d’un entretien avec Nothomb, il faut laisser libre cours à ses pensées et à ses élucubrations, la laisser jouer avec les mots alors qu’elle raconte des anecdotes de son enfance, la laisser parler, parler, parler autant qu’elle est prolifique à l’écrit.

« Je n’aurais pas du tout aimé être un homme. J’ai remarqué que le port du rouge à lèvres était beaucoup plus complexe chez eux. » — Amélie Nothomb

Depuis le temps, Nothomb est habituée de parler de son œuvre : elle a proposé des concepts-clés aux auditeurs pour mieux appréhender son univers littéraire, elle avait à peine besoin de questions pour bien remplir la rencontre littéraire! Monsieur Antoine Boussin, l’animateur, a eu tellement de difficultés d’adaptation (il avait une liste de questions qu’il semblait particulièrement motivé à toutes cocher à la fin de l’heure d’entrevue) que ça m’a rendue mal à l’aise de voir un intervieweur aussi peu à l’écoute de son invitée. Si Nothomb est une invitée difficile (elle part parfois dans de grandes logorrhées hilarantes où elle reprend maintes et maintes gorgées de champagne), elle a au moins le mérite d’être authentique et fidèle à elle-même.

« Sardanapalesque, ça vient de Sardanapale, un roi d’Orient qui adorait tous les plaisirs et les luxes de la vie. Le monde a besoin d’un type pareil. » — Amélie Nothomb

Finalement, après la rencontre, Amélie Nothomb a offert une séance de dédicace à ses lecteurs venus la rencontrer ce soir-là. Elle nous a dit, à mon amie québécoise et moi : « Vous êtes québécoises? Je vais à Québec – et non pas au Québec – pour le Salon du livre en avril. Nous nous y reverrons peut-être! » Cette petite touche lexicale (parce que la majorité des Français ne font pas la distinction entre à Québec et au Québec) me l’a rendue encore plus chère : elle est sensible aux particularités culturelles, elle se renseigne et est curieuse du monde qui l’entoure. Voilà une auteure excentrique, loufoque, sensible et authentique.

15050251_1408276995851003_528169562_n-165x220

Vous pouvez également lire ou relire les critiques que les collaboratrices ont fait des œuvres d’Amélie Nothomb ici, ici et ici. Et pourquoi ne pas analyser le motif récurrent du champagne dans son œuvre avec Fanie juste ici. Bonne lecture!


cliquez-ici-pour-visiter-notre-boutique-en-ligne

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s