Bibliothérapie
Comment 1

Un lion qui mange de la salade verte, ça se peut-tu?

éditions Eyrolles, Bibliothérapie, bonheur, changement de vie, chez le fil rouge, créativité, croyances personnelles, développement personnel, Eckart Tolle, Jon Kabat-Zinn, Julia Cameron, le fil rouge lit, Le jour où les lions mangeront de la salade verte, lire, livres, Manon Lavoie, peurs, pleine conscience, Raphaëlle Giordano, Thich Nhat Hanh

Dans le rayon «Nouveautés» de ma bibliothèque, je reste dubitative et pour le moins perplexe devant la couverture fortement colorée d’un ouvrage titré Le jour où les lions mangeront de la salade verte, de Raphaëlle Giordano, aux éditions Édito. Allons bon! Encore un titre à rallonge, clinquant, au message subliminal…

Peur ou croyances?

Je jette un coup d’œil aux enfants, assis dans le coin lecture de l’autre côté et plongés dans leur BD respective. J’imagine un lion en train de manger une salade verte… Le visuel aux couleurs à la fois pastel et criardes me fait penser à l’artiste Andy Warhol. Cette dominante rose et bleu ne m’inspire guère et pourtant je m’interroge. Sur la couverture du livre, une ménagère style années 50, qui semble sûre d’elle-même, dresse un lion à passer dans un cerceau. Serait-ce un livre féministe tourné vers le vegan? Nan, nan, nan… Quoique, pourquoi pas?

J’en étais là dans mes réflexions lorsque ma fille arrive et me dit: «Hey, maman, il est marrant ce livre! On dirait que la dame est en train de dresser un chat, elle n’a même pas peur!». Allons donc. Si ma fille s’y met maintenant… Mais oui, elle a raison: c’est une question de peur, en partie. Une question de peur et de courage, de force et de douceur, d’apprentissage aussi et… de développement personnel!

Je saisis l’objet entre mes mains, le jauge d’un œil critique.

Je m’étais déjà laissée embarquer par Ta deuxième vie commence quand tu te rends compte que tu n’en as qu’une. C’est pourquoi, au fond, je sais un peu ce qui m’attend.

«Elle enseigne les vertus de la douceur, il ne connaît que la loi du plus fort…

L’homme est un lion pour l’homme. Et les lions ne s’embarrassent pas de délicatesse. Sûrs de leur bon droit, ils imposent leurs vues sans conscience de leur égocentrisme et de leur appétit excessif pour les rapports de force. Ces lions, nous les croisons tous les jours : automobiliste enragé, conjoint gentiment dénigrant, chef imbu de pouvoir, mère intransigeante qui sait mieux que nous ce qui est bon pour nous…

C’est ce que Romane appelle : la « Burnerie » !

Trentenaire passionnée et engagée, Romane accompagne ces félins mal embouchés vers davantage d’humanité. Elle a créé une société qui leur propose un programme unique en son genre, véritable relooking de posture et de mentalité.

Parmi ses nouveaux participants, figurent de beaux spécimens. Surtout un : Maximilien Vogue, célèbre homme d’affaires, P-D-G d’un grand groupe de cosmétiques, charismatique en diable, mais horripilant archétype de burnerie !

Saura-t-elle le faire évoluer pour qu’il exprime autrement sa puissance intérieure, avec plus de justesse et de respect pour autrui ? Une évidence : elle va avoir du fil à retordre.»

Un cheminement personnel

J’ai le sentiment que les livres arrivent toujours au bon moment dans nos vies. Celui-ci me rappelle certains principes que j’ai eu tendance à mettre de côté ces derniers temps, comme la pleine conscience, la magie de l’instant présent, le lâcher-prise, les rendez-vous avec soi et sa part créative, l’écoute du féminin en nous… Des notions que je connaissais déjà à travers les lectures d’Eckhart Tolle, Jon Kabat-Zinn ou Thich Nhat Hanh. Mais aussi, à travers des ouvrages pour développer sa créativité comme celui de Manon Lavoie (Créer le meilleur de soi), ou Julia Cameron (Libérez votre créativité) et tant d’autres…

Avec Raphaëlle Giordano, c’est une autre histoire. On se prend de sympathie pour ses personnages éraflés, égratignés intérieurement, pris au piège de leurs émotions et de leurs croyances personnelles. On suit avec curiosité leurs aventures et leur cheminement tout en se disant que ce pourrait très bien être nous.

Un livre qui fait du bien est un livre où l’on se reconnait. Celui-ci met en place de manière romancée et légère des pistes de réflexion et des outils en vue d’un changement de vie et d’une meilleure image de soi.

Car il suffit de peu de choses, finalement, pour se sentir comblé et pleinement heureux. Souvent, à tort, on pense que c’est ailleurs que se trouve la réponse alors qu’elle est juste en soi, dans nos croyances profondément ancrées, dans les petites choses que l’on ne s’accorde pas, dans nos habitudes et nos peurs enfouies.

Au-delà des apparences

Pourtant, quelque chose m’intrigue dans le titre. Il ne s’agit pas d’une affirmation mais plutôt d’une semi-vérité. Les lions sont-ils vraiment capables de manger de la salade verte? Pas plus que les poules d’avoir des dents ou que les cochons de voler. Ce titre étrange sous-entend que ce n’est pas demain la veille!

Alors quoi? Est-il donc impossible de changer l’être humain borné (ou burné) ?

Faisant fi de mes propres croyances ce jour-là, je suis tout de même repartie de la bibliothèque avec une tonne de livres pour enfants et cette histoire de lion qui n’en est pas vraiment un, d’homme burné qui n’en est pas un non plus, en espérant qu’on ne me raconte pas trop de salades vertes en chemin…

Aujourd’hui, j’avoue que, même si j’ai apprécié la lecture rafraîchissante de ce livre, il reste un peu trop cousu de fil blanc à mon goût. Peut-être parce que l’on m’a trop appris à ne voir que le noir ou le blanc dans la vie, au dépend de toutes les belles nuances qu’il y a autour. Je suis bien plus que ce que je crois si je fais confiance à ce que je ressens et aux émotions qui m’habitent.

Avez-vous lu ce livre? Quelles ont été vos impressions?

 

Advertisements

Un commentaire

  1. Ping : Un lion qui mange de la salade verte, ça se peut-tu? – Le Bien-Etre au bout des Doigts

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s