Défis littéraires
Laisser un commentaire

Nos suggestions d’essais québécois pour le mois de novembre du défi #jelisunlivrequébécoisparmois

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un essai? «L’essai est un texte qui propose une réflexion, il expose, analyse. Il se distingue aussi du traité scientifique ou de vulgarisation : le savant y reste dans le cadre de ce qu’il a étudié. L’essayiste, lui, s’interroge même sur des sujets qui se situent hors de sa spécialité.» – Jaimelefrançais.org

Je vous l’avoue, je ne suis pas portée à me procurer ou à lire des essais. Cependant, avec le temps, j’essaie de varier mes lectures, c’est pourquoi j’essaie de lire de plus en plus d’essais féministes.

Les suggestions / lectures des fileuses : 

  • Je compte lire Tenir tête de Gabriel Nadeau-Dubois, tout simplement parce que ça fait des années qu’il est dans ma bibliothèque.
  • Andréanne Lauzon conseille Les libéraux n’aiment pas les femmes, Aurélie Lanctôt/ Maternité, la face cachée du sexisme, Marilyse Hamelin/ Dans l’oeil du pigeon, Luc-Alain Giraldeau
  • Stephanie Pronovost conseille le recueil d’essais Fuck le monde, de Simon-Pierre Beaudet
  • Louba-Christina Michel conseille la série des documents de Nouveau projet.
  • Roxanne Kègle Demers propose, pour une introduction aux notions de consommation responsable : Acheter c’est voter de Laure Waridel; pour approfondir sa réflexion féministe : Dictionnaire critique du sexisme linguistique, collectif sous la direction de Suzanne Zaccour et Michaël Lessard. De son côté, ce mois-ci elle lira Le principe du cumshot de Lili Boisvert.
  • Martine conseille : Le bal des absentes d’Amélie Paquet et Julie Boulanger, un essai sur la place des écrivaines en littérature. De son côté, elle lira ce mois-ci Je mange avec ma tête d’Élise Desaulniers, un essai sur l’éthique alimentaire et Faire partie du monde, réflexions écoféministes publié aux Éditions Remue-Ménage sur l’écoféminisme.
  • Marjorie conseille : Tout ce qui provient de chez Atelier 10 dans la collection document !! Elle a justement bien hâte de mettre la main sur l’essai de Jean-Martin Aussant; La fin des exils.  Sinon, parmi ses suggestions se trouvent Un présent infini de Raphaëlle Germain, Les luttes fécondes de Catherine Dorion, La vie habitable de Véronique Coté et Second début de Francine Pelletier.

Et vous, quel sera votre lecture ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s