Réflexions littéraires
Comment 1

Une ficelle qui relie tous les livres

le fil rouge, le fil rouge lit, bibliothérapie, littérature, lecture, livres, les livres qui font du bien, margaret atwood, captive, dominique fortier, les villes de papier, le meilleur dernier roman, claude la charité, michel tremblay, anne hébert, réjean ducharme, réflexions littéraires, liens entre les livres, connexion entre les livres

L’autre jour, je lisais Captive de Margaret Atwood et j’ai réalisé qu’il y avait beaucoup de citations d’auteurs en début de chapitres. Celles qui ont davantage attiré mon attention étaient d’Emily Dickinson. Pourquoi? Parce qu’une de mes récentes lectures portait sur sa vie, Les villes de papier de Dominique Fortier (vous pouvez d’ailleurs lire ici mon article au sujet de cette œuvre remarquable). Je me disais : quelle coïncidence! Captive était dans ma bibliothèque depuis plus de six mois mais j’ai choisi par hasard de le lire tout juste après avoir lu un livre sur la poète.

La révélation

Je me suis rappelé une phrase frappante que m’a déjà dite une amie : tous les livres sont liés entre eux. À cette époque, je lisais très peu et je ne savais jamais quoi choisir comme lecture. Cette amie m’avait répondu qu’elle en avait trop à lire et que chaque livre la menait vers un autre… J’étais restée figée sur place, me demandant si c’était vrai. Puis, j’ai commencé à lire un roman qu’elle m’avait recommandé qui, par la suite, m’en a fait découvrir un deuxième, et ainsi de suite. Vous voyez le portrait? Le flot ne s’est jamais arrêté depuis. Cette amie m’a carrément fait redécouvrir le plaisir de la lecture et m’a prouvé hors de tout doute qu’il existe une connexion entre les livres.

L’influence du milieu

Ce sont parfois des citations d’auteurs, mais il peut aussi être question de lectures que font les personnages de l’histoire. Ça pique toujours la curiosité de connaître les goûts littéraires d’un personnage qu’on aime bien. Pour ma part, ça m’incite à aller fouiner pour savoir si j’apprécie les mêmes lectures que celles du héros du roman que je viens de dévorer. Ainsi, une lecture en amène une autre. On remarque aussi que les personnages d’auteurs dans les livres sont de plus en plus fréquents. Normal, puisqu’il est souvent dit qu’il faut écrire sur ce que l’on connaît alors quoi de mieux pour un auteur d’écrire sur son propre métier. On s’attend donc à voir apparaître des références à d’autres auteurs au fil de l’histoire.

Une œuvre marquante

Un roman qui m’a particulièrement remué les méninges cette année est sans aucun doute Le meilleur dernier roman de Claude La Charité. Dans cette œuvre délicatement ficelée, un groupe de professeurs universitaires doit déterminer les critères de sélection ainsi que le lauréat d’un prix pour le moins inattendu : le meilleur dernier roman. On énumère pratiquement tout le patrimoine littéraire québécois page après page, de sorte que l’œuvre pourrait faire office de cours d’histoire de la littérature québécoise. D’Anne Hébert à Michel Tremblay, en passant par Réjean Ducharme, on est tenté d’aller jeter un coup d’œil à tous ces grands de notre petit coin de pays afin de combler nos lacunes en classiques. Je me souviens même d’avoir vérifié si le personnage lauréat du prix, Henri Vernal, était oui ou non un vrai auteur. Je vous laisse le découvrir vous-mêmes.

Je crois que la littérature fait partie d’un tout et que cet art tient en place grâce à une longue ficelle qui maintient une connexion entre les différentes œuvres de ce monde. Il suffit de suivre cette corde et de se laisser guider par les livres.

Portez attention lors de votre prochaine lecture et dites-nous quels livres vous ont mené vers d’autres lectures.

Advertisements

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s