Défis littéraires
Comment 1

Retour sur une année complètement québécoise

En janvier 2015, Le Fil rouge s’était lancé un défi : encourager les québécois-e-s à lire des livres venant de la belle province ! Pour cela, nous avons créé l’événement «En 2015, je lis un livre québécois». À chaque mois on présentait un sondage sur le groupe et on vous demandait de voter pour la lecture du mois. Certaines lectures furent de vraies découvertes et d’autres, des déceptions.

DSCN1332

Voici un compte rendu de ce que Martine a pensé de ses lectures :

Je suis extrêmement heureuse d’avoir créé, à l’aide de Karina et de Marjorie, ce défi littéraire parce que je pense humblement que nous avons motivé quelques personnes à lire plus de livres québécois. À ce jour, plus de 480 personnes se sont jointes au groupe Facebook Un livre québécois par mois, quoique bien discrètes, j’espère que chacune a su découvrir et apprécier les lectures proposées.

De mon côté, je dois avouer qu’avant ce défi, j’étais étudiante en littérature et que très rarement je me laissais tenter par une œuvre contemporaine, j’avais lu quelques titres bien sûr, mais c’est ce défi qui m’a immergée dans les nouvelles publications québécoises. J’ai pris un heureux plaisir à découvrir de jeunes auteur.e.s et à me tenir informée des sorties littéraires québécoises pour proposer des titres lors des sondages mensuels.

J’ai eu quelques coups de cœur durant cette année, 3 plus particulièrement : «Veiller la braise» de Sara Lazaronni, «Toutes celles que j’étais» d’Abla Farhoud et «Soleil» de David Bouchet. Quelques déceptions, «La tempête» de Gabriel Anctil en particulier. Je suis choyée d’avoir eu la chance de mettre la main sur ces titres que je n’aurais probablement pas connus autrement! J’ai déjà hâte de vous présenter notre défi pour 2016 !

DSCN1333

Le compte-rendu de Karina :

Pour ma part, j’étais heureuse de commencer ce défi. J’avais hâte de le commencer, parce que je lisais peu de romans québécois. Pas que je n’aimais pas ça, c’était que je ne mettais pas cette littérature en priorité. Ce défi était alors idéal pour mettre fin à ce problème !

J’ai eu mon lot de surprises cette année. J’étais surtout contente de lire plus de nouveautés et de découvrir de nouveaux auteur-e-s. Je pense à Simon Boulerice et à sa Javotte dont je suis même allée voir la pièce de théâtre avec deux de mes bon-ne-s ami-e-s. Ou Jennifer Tremblay et son «Blues nègre dans une chambre rose», une douce lecture à lire lors de temps gris. Mais cette année, j’ai eu deux vrais coups de cœur : «Toutes celles que j’étais» de Abla Farhoud et «Soleil» de David Bouchet.

Tout comme Martine, j’ai eu quelques déceptions, «La tempête» de Gabriel Anctil a été un flop pour le Fil rouge. Ou encore «Ce qu’il reste de moi» de Monique Proulx ! J’avais plusieurs attentes face à cette lecture, malheureusement je ne me suis aucunement intéressée à l’histoire et je n’ai pas compris où Proulx voulait nous emmener. Pourtant j’ai beaucoup aimé d’autres de ses romans.

Et ce n’est pas terminé ! Parce qu’en 2016, nous continuons le défi, la formule du défi sera cependant différente !

Publicités

Un commentaire

  1. Beau bilan! J’ai concentré beaucoup de lectures en novembre (pour mon mois québécois) mais je pense avoir relevé le défi, même si je n’en ai pas toujours parlé dans le groupe (ça me gêne! Je suis une grande timide)

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s